New York immortalisée au cinéma

Fanny - 28/02/2018

Ce n’est pas nouveau : entre New York et les films, c’est une grande histoire d’amour ! Quelle ville a été plus filmée que New York ? Quand on débarque dans la Grosse Pomme et qu’on est fan de cinéma, on a l’impression de traverser l’écran, d’entrer dans les rues de tournage mythiques et de retrouver les scènes cultes des plus Grands Films du cinéma.

Super-héros, histoires de mafieux, histoires d’amour inconditionnelles, intellectuels névrosés… si New York ne manque pas d’histoires attrayantes, la plupart ne se retrouvent guère hors des salles de cinéma. Raison de plus pour se replonger dans ces classiques du cinéma new-yorkais.

1 - Taxi Driver – Martin Scorsese – 1976

Difficile de donner quelques adresses précises ici tant ce film respire New York. Mais si on devait en cité qu’une se serait Time Square. Time Square est un lieu récurent dans ce film. C’est notamment dans un de ces cinémas, que Travis emmène Betsy pour leur premier rendez-vous. Si aujourd’hui Times Square est un lieu pour toute la famille, il n’en a pas toujours été ainsi.

Film mythique de Martin Scorsese sorti en 1976. Taxi Driver met en scène Robert de Niro dans le rôle de Travis Bickle, jeune paumé exerçant le métier de chauffeur de taxi dans le New York glauque des années 70.

2 - Le Parrain – Francis Ford Coppola – 1972

La plupart des scènes tournées à New York l’ont été en décor naturel, dans le quartier du Lower East Side. Durant 2 mois, les décorateurs ont transformé la 6th Street afin qu’elle devienne une rue du début du XXième siècle. L’épicerie Genco Abbandando où travaille le jeune Vito se situe sur Mott Street, à cheval entre Little Italy et Chinatown. L’assassinat de Joey Zasa par Vincent Mancini à lieu dans la petite Elisabeth Street. Michael Corleone est décoré de l’ordre de Saint Sébastien à la Cathédrale Saint Patrick sur la 5th Avenue. Quant à la superbe demeure de la famille Corleone il faudra vous rendre à Staten Island pour la voir. 

En 1945, à New York, les Corleone sont une des cinq familles de la mafia. Don Vito Corleone, "parrain" de cette famille, marie sa fille à un bookmaker. Sollozzo, " parrain " de la famille Tattaglia, propose à Don Vito une association dans le trafic de drogue, mais celui-ci refuse. Sonny, un de ses fils, y est quant à lui favorable. Afin de traiter avec Sonny, Sollozzo tente de faire tuer Don Vito, mais celui-ci en réchappe. Michael, le frère cadet de Sonny, recherche alors les commanditaires de l'attentat et tue Sollozzo et le chef de la police, en représailles. Michael part alors en Sicile, où il épouse Apollonia, mais celle-ci est assassinée à sa place. De retour à New York, Michael épouse Kay Adams et se prépare à devenir le successeur de son père...

3 - West Side Story – Wise & Robbins – 1961

Magistralement interprété par Nathalie Wood et Richard Beymer et servi par une musique signée Leonard Bernstein, West Side Story fût un triomphe international lors de sa sortie en 1961 et récompensée par 10 oscars, rien que ça !

Comme son titre l'indique, West Side story se déroule dans le quartier du West Side. Ce quartier de Manhattan s’étend le long de l'Hudson river, de la 66th Street à la 110th Street. Aujourd'hui, ce quartier a été complètement métamorphosé avec la construction du Lincoln Center.

Dans le West Side, quartier populaire de New York, deux bandes de jeunes s'affrontent, les Sharks de Bernardo et les Jets de Riff. Un ex des Jets, Tony, s'éprend de Maria, la soeur de Bernardo. Une adaptation cinématographique du mythe de Roméo et Juliette.

4 - Léon - Luc Besson – 1994

Pour son 6ème film, Luc Besson a choisi de tourner son film dans les rues de la Grosse Pomme. Film tourné pratiquement dans son intégralité à l’extérieur, voici les lieux que l’on peut retrouver. Si vous souhaitez voir l’intérieur de l’immeuble où vit Léon il faudra vous rendre au Chelsea Hotel, entre la 222 West et 23rd Street, lorsque Mathilda se trouve dans le téléphérique, il s’agit du Roosevelt Island Tramway, relie Roosevelt Island et Manhattan. Malheureusement en ce qui concerne le restaurant de Tony, il n’existe plus, il se trouvait sur la 9th Avenue au 511. On peut aussi y voir Wall Street et Chinatown.

Un tueur à gages répondant au nom de Léon prend sous son aile Mathilda, une petite fille de douze ans, seule rescapée du massacre de sa famille. Bientôt, Léon va faire de Mathilda une "nettoyeuse", comme lui. Et Mathilda pourra venger son petit frère...

5 - Quand Harry rencontre Sally - Rob Reiner - 1989

Quand Harry rencontre Sally montre un New York plein de charme et de promesse où l’on se promène volontiers dans Manhattan guidé par ce couple improbable. Ici on retiendra la scène culte du film où Sally simule un orgasme devant Harry alors qu’ils déjeunent chez Katz’s Delicatessen dans le Lower East side. La table où Harry et Sally s'étaient installés est désormais clairement indiquée dans le restaurant.

Le film vous permettra aussi de vous promener dans Central Park, dans Washington Square, au MET ou encore dans la librairie Shakespeare & Co sur Lexington Avenue dans le quartier de l’Upper East side.

1970, Sally et Harry, deux étudiants du middle West arrivent ensemble à New York pour leurs études. Ils n’ont absolument rien en commun et ne s’apprécient guère.Dix ans plus tard, ils se retrouvent par l’entremise de leurs meilleurs amis, deviennent amis et confidents de leur vie sentimentale désastreuse. Cette complicité ne tardera pas à se compliquer quand les sentiments amoureux et les doutes s’y mêleront…

6 - Gang of New York - Martin Scorsese – 2002

Un film noir, brutal et passionnant qui dresse un panorama de New York assez méconnu du grand public au coeur de ségrégations ethniques et du brassage culturel qui fait aujourd’hui une des richesses de la ville. Rendez-vous au carrefour de « 5 Points », à l’intersection de Park Row, Worth street et Saint James place, qui a vu s’affronter les émigrants irlandais d’un côté et les Native Américains de l’autre. Aujourd’hui le quartier n’existe plus, mais si vous allez jusqu’à Federal Courthouse, vous déambulerez sur les ruines du quartier le plus infâme de l'époque. Mais difficile à imaginer quand on voit ce qu'il est devenu aujourd'hui !

En 1846, le quartier de Five Points, un faubourg pauvre de New York, est le théâtre d'une guerre des gangs entre émigrants irlandais d'un côté, les Dead Rabbits menés par Père Vallon, et les Native Americans de l'autre, dirigés par le sanguinaire Bill le Boucher. Ce dernier met rapidement en déroute les Dead Rabbits en assassinant leur chef, et prend par la même occasion le contrôle exclusif des rues de la "grosse pomme". Afin de renforcer ses pouvoirs, Bill s'allie avec Boss Tweed, un politicien influent.Seize ans plus tard, le gang des Native Americans règne toujours en maître dans New York. Devenu adulte, Amsterdam Vallon souhaite venger la mort de son père en éliminant Bill. Mais sa rencontre avec Jenny Everdeane, une énigmatique pickpocket dont l'indépendance et la beauté le fascinent, va compliquer les choses…

7 - Sex and the City - Mickael Patrick King – 2008

A vos Manolo, c'est parti ! Même si pour suivre ces 4 amies New-Yorkaises il faudra surement chausser ses meilleures baskets. On l'aura vu, notre chère Carrie, monter et descendre les fameux escaliers du perron de son immeuble, perchée sur ses escarpins de 12 cm. Cet immeuble se situe sur Perry Street, dans l'Upper East Side, au numéro 64, précisément. Le nom ne fait pas tellement rêver mais c'est pourtant une adresse tout ce qu'il y a de plus "hype". C'est à la "Cafeteria" que nos quatre personnages se retrouvent pour déjeuner ou bruncher le week-end en se racontant leurs dernières aventures. Pour la trouver, il vous faudra vous rendre dans le quartier de Chelsea, au 119, 7th Avenue. Et pour finir si vous souhaitez faire du shopping version Sex and the City arpentez la 5th Avenue, Madison ou Broadway et vous serez servis. 

Sex and the City dresse le portrait de quatre amies new-yorkaises, trentenaires et célibataires : Carrie, journaliste tenant une rubrique dans laquelle elle dissèque les relations hommes-femmes ; Charlotte, galeriste naïve et romantique ; Miranda, avocate cérébrale et cynique et Samantha, attachée de presse, dévoreuse d'hommes.

8 - Manhattan – Woody Allen – 1979

Qui de mieux que Woody Allen pour illustrer l’amour qu’un réalisateur peut porter à une ville comme New York ? Ce film est sans aucun doute la plus belle déclaration d’amour de Woody Allen à sa ville ville natale : Manhattan. « Tous les thèmes chers à Woody Allen y sont présents : les femmes, l’amour, la complexité de l’être humain, le jazz, l’incertitude… Le mariage entre les décors et la musique de Georges Gershwing font de Manhattan un chef d’œuvre incontournable de la culture new-yorkaise. »

Ici on retiendra sans conteste la plus jolie scène du film, l’inoubliable promenade au clair de lune au pied du Queensboro Bridge, le long de l'East River. Mais on peut aussi noter le restaurant Elaine's, au n°1703 de la 2nd Avenue, restaurant fréquenté par le réalisateur pendant le tournage et le Russian Tea Room, au n°150 de la West 57th Street. Vous pourrez ensuite vous offrir une ballade dans Central Park, sur la 5th Avenue et sur Park Avenue. Pour finir le Museum d'Histoire naturelle vous permettra de revivre la jolie scène entre Diane Keaton et Woody Allen.

Isaac, petit scénariste pour la télévision rêve de devenir écrivain. Sa vie personnelle est un fiasco. Il se bat entre son attirance pour une jolie lycéenne bien trop jeune pour lui et son ex femme tyrannique et lesbienne qui est sur le point de publier une autobiographie où Isaac n’a pas la meilleure place. Sa vie se complique encore quand son ami Yale lui présente une journaliste snob et imbue d’elle même mais dont le charme est irrésistible…

9 - Il était une fois le Bronx - Robert De Niro

Il était une fois le Bronx est sans aucun doute le plus bel hommage que Robert De Niro pouvait rendre au New York des années 60. Comme son nom l'indique le film se déroule dans le Bronx (même si il a été majoritairement dans le Queens)

Lorenzo Anello est un chauffeur de bus dans le Bronx. Ce quartier est contrôlé par la mafia. De par ses origines Italiennes et son milieu modeste, il aurait tout à fait pu tomber dans la facilité en travaillant pour Sonny, le capo du quartier. Mais il juge ce milieu malsain et s'en éloigne tout en n'interférant pas dans leurs affaires. Il a une petite vie modeste mais il tient à garder son intégrité. Surtout, il va tout faire pour que son fils Calogero ne s'approche pas de ce milieu.

10 - Diamants sur Canapé - Blake Edwards – 1961

Avec Diamants sur Canapé et la sublime Audrey Hepburn, on se laisse facilement emporter par l’extravagance du film avec ses fuites effrénées à travers les rues de New York et ses fêtes interminables dans le milieu bobo new-yorkais des années 60. Ici on retiendra sans aucun doute la scène d’ouverture du film qui reste la plus mémorable avec une Audrey Hepburn dans les beaux quartiers de l'Upper East Side : la fameuse New York Public Library, à l'angle de la 5th Avenue et de la 42nd Street.

L’histoire vous emmènera aussi à travers Central Park, notamment au Sailboat Pond puis au Bandshell, au niveau de la 72nd Street.

Holly Golightly mène la grande vie dans son appartement new-yorkais. Mais tout cela n'est qu'apparence : sans argent, cette femme-enfant rêve de repartir à zéro et de vivre riche en faisant un bon mariage. Le New York des années 60 va lui apporter ce qu’il faut d’air frais et de fêtes pour papillonner, porte-cigarette aux lèvres et tenues aussi improbables qu'élégantes. C'est ainsi qu'elle décide de plaire à un riche planteur de café…

On pourrait en citer pleins d’autres… Et vous quel film vous fait le plus penser à New York ? 

Suivez les voyages sur les réseaux sociaux

S'abonner à la Newsletter